Comment choisir son broker Forex sans se faire plumer par des escrocs ?

Le choix du broker Forex représente une des étapes les plus difficiles à compléter correctement pour les nouveaux traders. D’une part, il est certain que leur manque de connaissances dans le domaine rend la tâche encore plus ardue. D’autre part, il est vrai qu’à vue de nez, tous les courtiers Forex se ressemblent, pourtant ils sont si différents. Afin de vous aider à faire votre choix plus efficacement, on vous propose ces quelques conseils.

Accorder une attention particulière aux commissions :

Les courtiers proposent un menu similaire lorsqu’il s’agit des options d’investissements. On pense, en l’occurrence aux fonds mutuels, aux actions, ou encore aux options. Certains brokers vus sur meece.eu vous donneront même l’accès à ce qu’on appelle futures trading et même, au Forex.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le Forex est tout simplement le trading des paires de devises.

Avec les investissements que les courtiers proposent, vous allez devoir vous poser deux questions principales. La première est de savoir si vos besoins d’investissement seront satisfaits, et la seconde est de définir combien il va falloir payer en commissions. Ces dernières sont d’une importance capitale et il est vivement recommandé d’y accorder une attention particulière. Pour cette raison, on vous propose cette liste non exhaustive de commissions sur investissements à considérer :

  • Les actions individuelles : avec ce type d’actions, vous allez devoir payer une commission dont la valeur va de 4 à 7 USD.
  • Les fonds Mutuels : avec certains brokers, les fonds mutuels sont taxés à l’achat. Vous avez la possibilité de limiter ces frais, voire, de les éliminer définitivement, en vous tournant vers un courtier qui n’impose pas de frais sur les transactions des fonds mutuels. Cela dit, il existe des frais internationaux qu’on ne peut pas annuler.
  • Les ETF : ils s’échangent exactement comme les actions et on les achète, généralement, pour un prix fixe. Un grand nombre de brokers proposent une liste d’ETF qui ne sont pas assujettis à la taxation, et ne sont, par conséquent, pas commissionnés.
  • Les Options : enfin, les options qui sont commissionnées dans une marge qui va de 0.15 à 1.5 USD. Avec les options, les courtiers peuvent n’imposer que les frais de commission sur les contrats de base.

Les courtiers régulés et la limite du dépôt initial :

En ce moment, vous pouvez trouver des courtiers qui ne mettent pas de conditions quant à la limite minimale avec laquelle vous pouvez ouvrir un compte. Cela dit, beaucoup de ces derniers sont simplement des brokers frauduleux. Or,tous ceux qui imposent un dépôt initial ne sont pas forcément bons, non plus. Afin d’éviter les courtiers frauduleux, il est essentiel de vérifier les régulations dont ils disposent. Si ces derniers présentent les agréments nécessaires qui leurs permettent de travailler dans votre pays, en toute légalité, vous pouvez vous tourner vers les dépôts initiaux qu’ils imposent. En général, les meilleurs courtiers ne vous permettront d’ouvrir un compte que lorsque vous déposez une somme équivalente à 500€.

Les frais du compte et autres dépenses supplémentaires :

Certes, lorsque vous ouvrez un compte de trading chez un broker, vous ne serez pas exonéré des taxes. Aussi, il est important de vous attendre à d’autres frais supplémentaires. Cela dit, vous avez toujours la possibilité de limiter ces dépenses. La plupart des courtiers vous taxeront lorsque vous quittez leur plateforme, par exemple, ou lorsque vous effectuez des transactions. Seulement, si vous fermez votre compte, pour en ouvrir un autre chez un de ses concurrents, il y a de fortes chances que ce dernier paie une partie de ces frais, pour vous.

Un certain nombre de frais additionnels peuvent être évités en choisissant un courtier qui n’en impose, tout simplement, pas. Cependant, les frais communs, qu’on retrouve avec tous les courtiers, ne peuvent pas être évités.

Votre formation de trading peut vous aider à éviter les escrocs :

Lorsque vous apprenez le trading, vous n’apprenez pas seulement les techniques, mais vous apprenez aussi comment le trading fonctionne et vous allez être en mesure de mieux déceler les arnaques.

D’un autre côté, les traders les plus avisés n’hésiteront pas à chercher un courtier qui propose les meilleurs guides de trading avec des indicateurs comme l’ichimoku. Ces derniers contiennent tout ce qu’il faut savoir sur l’interface du broker ainsi que d’autres éléments essentiels au trading, comme les indicateurs techniques ou encore le calcul des différents frais relatifs à l’activité.  

Un grand nombre de courtiers en ligne proposent à leurs clients d’accéder à leurs plateformes et de profiter de leurs différents outils de trading, et même, d’un compte de démonstration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *